Acheter à deux

1459342503_hqdefault.jpg



Julie et Benji sautent le pas : ils ont décidé d’acheter à deux. Reste à se mettre d’accord sur les modalités d’achat…

Plusieurs solutions existent pour acheter à deux, selon si vous êtes en union libre, pacsés ou mariés.

Mariés : le bien est en principe commun.
En cas de décès de l’un, l’autre reste propriétaire du bien pour moitié.

En union libre : le plus courant est l’achat en indivision.
Vous êtes propriétaire à part égale ou selon votre contribution à l’achat.
En cas de décès de l’un, ses héritiers deviennent propriétaires de sa part, sauf si une clause a été ajoutée à l’acte de vente, la tontine. Celle-ci vous permet alors de devenir seul propriétaire.

Acheter en créant une société civile immobilière (SCI)
Vous devenez « co-acquéreurs » d’un logement dont chacun détient des parts en proportion de sa mise de fonds.

Pacsés : le bien est indivis.
Chacun peut léguer à l’autre, par testament, la pleine propriété de sa part du logement.
En cas de décès, les droits de successions bénéficient d’un abattement.

Le financement est unique : chacun est considéré comme co-emprunteur et est engagé de manière solidaire.

source